«Sensibilisations aux changements climatiques et lutte contre la désertification dans le Grand Nord Cameroun»

«Sensibilisations aux changements climatiques et lutte contre la désertification dans le Grand Nord Cameroun»

Ngaoundéré, du 14 au 15 Septembre 2021

1.1 Contexte
Le Temps pour la Création est un temps pensé pour renouveler notre relation avec notre Créateur et avec toute la création en célébrant, en changeant et en nous engageant ensemble à agir. Pendant le Temps pour la Création, nous nous joignons à nos frères et sœurs de la famille œcuménique en priant et en agissant pour notre maison commune.
Inspirés par le Patriarche Dimitri 1er et par le COE, des chrétiens du monde entier célèbrent désormais le Temps pour la Création. Ces dernières années, des déclarations émanant de plusieurs chefs spirituels partout dans le monde ont également encouragé les croyants à prendre soin de la création pendant cette célébration d’un mois. Le Temps pour la Création commence le 1er septembre, jour de prière pour la sauvegarde de la création et se termine le 4 octobre, jour de la fête de Saint François d’Assise, saint patron de l’écologie qui est aimé par de nombreuses communautés chrétiennes.
Frappée par les crises qui font trembler le monde, la famille Chrétienne internationale a pris conscience du fait qu’il était urgent d’améliorer notre relation avec la Création et avec notre prochain pendant le Temps de la Création œcuménique. Entre le 1er septembre et le 4 octobre, des milliers de chrétiens sur les six continents se sont unis pour redonner espoir au cours de ce jubilé pour la Terre et pour découvrir de nouvelles façons fondamentalement différentes de vivre en harmonie avec la création.
Plus que jamais, la famille Chrétienne internationale s’unit pour prier et agir pour notre maison commune. Le thème de la Saison de la création cette année 2021 « Un foyer/Maison pour tous ? Renouveler l’Oikos de Dieu » met l’accent sur le fait que la Terre appartient à Dieu et que chaque créature bien-aimée appartient à cette maison commune (cf. Psaume 24,1).
L’EELC ne voudrait pas être des restes. C’est pourquoi, en vue d’implémenter la résolution « SG 08/19: Le Synode général retient le dernier dimanche du mois de Septembre pour la célébration de la journée de la création au sein de l’EELC » et de rendre effective la célébration, la réunion de planification et de stratégie de la célébration du “Temps de la création” est organisée pour l’édition 2021.

1.2 Problématique
Frappée par les crises qui font trembler le monde, la famille Chrétienne internationale a pris conscience du fait qu’il était urgent d’améliorer notre relation avec la Création et avec notre prochain pendant le Temps de la Création œcuménique.
Pourquoi insistons-nous sur cette proposition maintenant ? La raison en est évidente : parce que notre relation avec la création divine est fortement perturbée. Par l’exploitation excessive de la planète nous avons endommagé et continuons à endommager le ‘reste’ de la création. Les effets de notre comportement sont désastreux : pollution, destruction et mort.
La situation actuelle soulève des questions fondamentales sur la façon dont nous exprimons notre foi dans la vie de tous les jours.
Avons-nous réellement compris ce qu’être crée veut dire ? Être vie au milieu de la vie ? Nous devons nous demander pourquoi et quand les choses ont pris un mauvais tournant. Comment a-t-on pu surexploiter les ressources de notre planète et polluer l’air, le sol et l’eau ?
Nous avons besoin d’un temps commun pour clarifier ce genre de questions, d’un temps pour:
 reconnaître l’importance de la crise;
 réfléchir à ses implications pour notre foi et notre vie de croyant ;
 entrer en dialogue et échange entre nous, et avec les gens ayant d’autres convictions;
 apprendre des scientifiques et experts;
 découvrir de nouvelles approches et accepter de nouveaux engagements aussi bien personnellement que collectivement ;
 être témoin de la véritable voix des Écritures et vivre comme des prémices parmi les
 créatures de Dieu (Jacques 1,18).
“Le Temps de la création” est donc un temps pour renouer avec notre sentiment de dépendre du Créateur, de savoir que nous sommes des créatures parmi les autres créatures, appelés à servir et prendre soin de la création divine, un temps de louanges, de repentance et de renouveau. Nous ne demandons pas un changement officiel de l’année liturgique. Ce dont nous avons besoin, c’est simplement un temps fort consacré au Créateur et à la création.

1.3 L’objectif global de la réunion

Elle aura pour objectif de proposer les idées sur la manière de célébrer le « Temps de la création », édition 2021 dans toutes les congrégations de l’EELC et d’identifier la meilleure stratégie de transformation des congrégations en Eglise Verte.

1.4 Thèmes de reflexions

 Intervention N°1: Introduction du “Temps de la création” des dans les congrégations
 Intervention N°2 : « Un foyer/Maison pour tous ? Renouveler l’Oikos de Dieu: développer une spiritualité de la création ».
 Interventions N°3 : « Temps de la création : outils Eglise Verte »
1.5 Intervenants
 Mgr Dr BAÏGUELE Jean, Evêque National de l’EELC
 Dr NGIRINSHUTU Marcel, Enseignant à l’Université Protestante d’Afrique Centrale (UPAC)
 Rév Dr NGAH Joseph, Doyen à l’Institut Luthérien de Théologie de Meiganga et Directeur de l’Enseignement Supérieur
 Rév Dr MAÏNA Jonas, Enseignant à l’Institut Luthérien de Théologie de Meiganga, facilitateur de la réunion

1.6 Participants

 Evêques régionaux de l’EELC
 Membre du Conseil Synodal de l’EELC (Femmes)
 Directeurs d’Institutions et Chefs de Projets de l’EELC
 Directeurs de Districts Ecclésiastiques Pilotes du Projet Environnement
 Tous les pasteurs de la ville de Ngaoundéré
 Fields Coordinateur de l’EELC
 Coordinateur International “USE Your Talents”

1.7 Période de la reunion

 L’arrivée des participants est le Mardi, 14 Septembre 2021
 La réunion se tient toute la journée du Mercredi 15 Septembre 2021
 Le départ des participants, le Jeudi 16 Septembre 2021

1.8 Le symbole du temps de la création édition 2021

Réunis autour du thème de cette année « Un foyer pour tous ? Renouveler l’oikos de Dieu », la famille chrétienne mondiale participera à des initiatives de prière, de durabilité et de plaidoyer pour prendre soin de notre maison commune.
Le symbole de cette année, la tente d’Abraham, exprime notre appel œcuménique à l’hospitalité radicale, en sauvegardant une place pour toutes les créatures, humaines et non humaines, dans la maison (oikos) de Dieu.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *