SEMINAIRE NATIONAL SUR LA PRIERE ET L'INTERCESSION : LA PRIERE DE COMBAT

SEMINAIRE NATIONAL SUR LA PRIERE ET L'INTERCESSION : LA PRIERE DE COMBAT

LA PRIERE DE COMBAT

Nous sommes engagés dans une guerre à mort contre un ennemi implacable : Satan encore appelé le Diable. C’est un ennemi vaincu mais toujours dangereux et impitoyable. Il a à sa solde, les anges déchus (démons) et les êtres humains gagnés à sa cause. Pour mieux le combattre, il faut le connaître, et bien s’armer.

Définition :
La prière ordinaire consiste à venir humblement devant Dieu pour dialoguer avec lui, tandis que la prière de combat consiste à prendre autorité sur les puissances des ténèbres et à les combattre au nom de Jésus.

QUI EST NOTRE ENNEMI ?

Satan le serpent ancien encore appelé le diable, autrefois appelé Lucifer (ange de lumière) s’est fait l’ennemi juré du Seigneur Jésus à cause du salut offert gratuitement aux hommes par sa mort rédemptrice sur la croix ; le sang de Jésus a anéanti pour toujours sa puissance et offre à tous ceux qui croient, une pleine délivrance. Ne pouvant plus combattre directement le Seigneur Jésus, le diable s’attaque à toute personne qui accepte Christ dans sa vie et fait de lui son seul Maître.
Pour avoir méconnu leurs adversaires, des armées qui se disaient prêtes ont essuyé de grandes défaites. La Bible nous dit clairement que nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les puissances spirituelles maléfiques (Eph 6 : 12 ; Col 2 : 15). Satan et son armée savent qu’il leur reste peu de temps et ils redoublent d’efforts jour et nuit dans leur travail qui est de détruire, tuer et égorger avec pour objectif unique de perdre le maximum de personnes avant le retour de Jésus-Christ. Bien que vaincu, Satan reste très dangereux pour les humains, et seuls les rachetés c-a-d ceux qui appartiennent à Christ sont inébranlables. L’objectif principal du diable, c’est qu’aucun être humain ne puisse entrer dans le Paradis d’où il fut chassé à cause de son orgueil de vouloir devenir semblable au Très haut (Ezéchiel 28 : 12 – 19). Sachant qu’il lui reste très peu de temps, il multiplie ses tentatives et ses efforts pour entraîner avec lui une grande partie de la race humaine à la perdition.
Dans ce combat, il importe de savoir que nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang mais contre Satan et son armée. Ainsi, aucun humain ne doit être traité comme un ennemi quelle que soit sa méchanceté à notre égard. Car en fait, derrière lui, se trouvent Satan et ses démons qui agissent à travers lui. Tandis que Satan utilise la haine et la destruction, le chrétien lui utilise l’amour, la tolérance et le pardon envers ceux que le diable utilise contre lui en priant pour eux. Ne sous estimez jamais le diable même si c’est un adversaire déjà vaincu. Evitez également de tenir des propos injurieux contre lui (Jude v8-9).

COMMENT ATTAQUE-T-IL LES ENFANTS DE DIEU ?
– Par la ruse
– Par le mensonge
– Par la vie de péché (Calomnie, moquerie, crainte des hommes)
– En se déguisant en ange de lumière
– En déformant la parole de Dieu
– En utilisant un langage pieux
– En mettant des faux prophètes sur notre chemin
– En accomplissant de faux miracles
A cause de la gravité de la situation, nous devons demander à Dieu de nous donner un Esprit de discernement.

LES ARMES SPIRITUELLES DU CHRETIEN
Dans le combat face à l’ennemi, nous devons nous revêtir des armes défensives et des armes offensives telles que définies dans Eph 6 : 12 – 18. A cela nous ajouterons la louange et le nom de Jésus. Ces armes sont assez puissantes pour renverser toutes les forteresses des ténèbres (2 Cort 10 : 3 – 4). Le tout n’est pas d’avoir ces armes, il faut bien s’en servir pour triompher des puissances maléfiques.

L’ATTITUDE DU CHRETIEN DANS LE COMBAT
L’attitude du chrétien que je suis joue beaucoup soit pour la défaite, soit pour la victoire (exple du policier trouillard). Je dois être conscient de ma position privilégiée d’enfant de Dieu et de l’autorité que le Seigneur Jésus me donne sur toute la puissance de l’ennemi (Luc 10 : 19).
Revêt l’armure spirituelle Eph 6 : 12 – 18
Tiens ferme et reste veillant Mc 14 : 38 / 1 Pierre 5 : 8
Résiste au diable Jac 4 :7
Marche dans l’obéissance Jn 14 :15
Garde une bonne conscience devant Dieu 1Tim 1 :5
Fais preuve de beaucoup de prudence 1Jn5 :17/Mt 10 :16
Eloigne-toi des faux frères 2Tim 3 :5/Phil 3 : 2
N’oublie jamais que la victoire est de ton côté quelle que soit les apparences 1Jean 5 : 4 ; 2 Rois 6 : 8 – 23.

QUESTIONS TEST
Si dans ta salle de classe tes camarades commencent à tomber en transe les unes après les autres, que dois – tu faire ?
Si dans la nuit, je fais un cauchemar où je suis poursuivi, ou encore hanté par l’esprit des morts que dois-je faire ?
Si tu fais un cauchemar répété où tu vois ta mise à mort, ton échec où tu te vois victime d’un accident de circulation, quelle dois être ta réaction ?
Esaïe 43 : 1 – 2 2 Cort 2 : 14
Esaïe 54 : 17 Eph 1 : 20 – 23

Conclusion
Le combat est réel et permanent et les ennemis sont nombreux mais, les enfants de Dieu ont toujours la victoire, quelle que soit la puissance de l’ennemi, quelle que soit l’ampleur du combat. Tant que nous restons attacher à Jésus le grand vainqueur en marchant dans l’obéissance à sa parole, l’ennemi n’aura jamais le dessus sur nous.

Rév. DOYAMBE LAONON

http://credit-n.ru/zaymyi-next.html http://credit-n.ru/zaymyi-next.html

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *