RAPPORT D’ACTIVITES 28 ème JOURNEE DE L’ENFANT AFRICAIN, EDITION 2018

RAPPORT D’ACTIVITES 28 ème JOURNEE DE L’ENFANT AFRICAIN, EDITION 2018

Eglise Evangélique Luthérienne du Cameroun
Œuvre de Santé
SERVICE DES PROGRAMMES ET PROJETS

RAPPORT D’ACTIVITES 28 ème JOURNEE DE L’ENFANT AFRICAIN, EDITION 2018
Thème : « Aucun enfant laissé pour compte pour le développement de l’Afrique»

I- INTRODUCTION
En mémoire du massacre d’enfants innocents à SOWETO en 1976 par le régime raciste d’apartheid alors au pouvoir en Afrique du Sud, contre lequel des étudiants avaient organisé une marche pour protester contre la mauvaise qualité de l’enseignement qui leur était dispensé et demandaient à être enseignés dans leurs propres langues. Aujourd’hui l’Union Africaine (UA) autrefois l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), a institué à travers sa résolution CMRes-1290 (XL) du 18 Juillet 1990, la Journée de l’Enfant Africain. Cet évènement qui se célèbre chaque année, a été commémoré pour la première fois en 1991.
La Journée de l’Enfant Africain constitue une opportunité offerte aux Etats Africains soucieux du bien-être de leurs enfants et de leur devenir, de questionner l’état de mise en œuvre des droits reconnus à tout enfant suivant les instruments juridiques en vigueur, de prendre le cas échéant des mesures idoines afin d’assurer davantage son épanouissement.
L’EELC, à travers l’œuvre de santé encadre 150 Orphelins et Enfants Vulnérables à travers le projet OEV-NMS. Cette célébration est d’ailleurs la toute première du genre à l’œuvre de santé.
Le présent rapport d’activités lié à la célébration de cette journée de l’enfant africain présente toutes les différentes articulations ainsi que les difficultés et suggestions.

II- DEROULEMENT DES ACTIVITES
Dans le but de mener à bien cette activité, il était de bon ton pour nous d’avoir une séance de travail avec les services compétents (Délégation départementale des Affaires Sociales) en vue d’assurer un accompagnement technique pour les préparatifs de la journée de l’enfant africain.
Cette séance de travail nous a permis d’évoquer d’autres points à savoir :
– La facilitation de l’établissement des actes de naissances de naissance à une vingtaine des OEV qui n’en détiennent pas ;
– L’exemption des OEV au payement des frais de scolarité dans les établissements publics ;
– Programme de la cérémonie
Dans le déroulement d’une activité, l’établissement d’un programme est d’une importance capitale. Il permet d’assurer non seulement la coordination mais une chronologie des différentes articulations. A cet effet, un projet de programme a d’abord élaboré, puis le programme définitif.
Une multitude d’activés étaient au programme. Entre autres ; il s’agit de :
a. Match de football. Etant donné que ces enfants sont nombreux, nous avons procédé à la constitution de deux équipes que sont « Blak Star FC » et « Espoir FC ». Pour cette activité, nous avons pu acheter deux jets de tenue de sport avec deux tenues pour les gardiens.
b. Lancement des activités
Au cours de cette phase, nous avons assisté tour à tour à plusieurs allocutions. Mais avant cela une prière a été dite. Pour les discours, Il s’agit de :
Un représentant des OEV,
Monsieur le Directeur de l’œuvre de santé,
La Représentante du Délégué Départemental des affaires sociales.
c. Causerie éducative sur le thème : Protection sociale de l’enfant et accès à une éducation de qualité. Pour rendre plus attrayant cette phase, trois personnes sont intervenues. Il s’agit de
– Madame le Chef de centre social de Ngaoundéré 1er,
– L’Assistante sociale de l’Hôpital Protestant de Ngaoundéré,
– Le Coordonnateur de l’Aumônerie Hospitalière et Assistance Sociale.
d. Déparasitage des OEV par le comprimé d’albendazole. Chaque enfant à reçu 2 comprimés en vue d’assurer un déparasitage complet et efficace.
e. Distribution des kits hygiéniques constitués d’une serviette hygiénique et un lait de toilette pour les jeunes filles âgées entre 14-17 ans.
f. Activités pratiques et jeux ludiques
g. Cérémonie de clôture. Elle a été ponctuée par les mots de fin, les chants et louanges, le tout couronné par la prière et la bénédiction finale.

Célébration du 16 juin à Marza
Initialement prévu pour 8h du matin, le départ n’a été effectif qu’à 9h. Ce retard a été observé pour cause difficulté à avoir un véhicule pour le transport de quinze enfants.
La cérémonie fut ponctuée de plusieurs articulations. Les discours d’ouverture et de clôture étaient de la partie, sans oublier les sketchs, les interprétations musicales, les danses traditionnelles et des poésies. Tout ceci sous la supervision du Représentant du Préfet.
Au terme de cette célébration, les dizaines d’associations représentées ont reçu des mains des autorités et personnalités présentes des paquets constitués pour l’essentiel des denrées alimentaires (sac de riz, sac de maïs, de quelques manuels scolaires, des bonbons ; des biscuits, des rivers et quelques jouets pour enfants). Les OEV de l’œuvre de santé n’étaient pas parmi les heureux élus parce que nous ne sommes pas faits enregistrer à temps.

III- DIFFICULTES, SUGGESTIONS
Dans l’organisation de toute activité, cette partie est d’une importance capitale. Elle permet de mettre en relief tout ce qui n’a pas marché. Dans cette optique, des propositions sont élaborées en vue de leur amélioration.

a- Difficultés
1. Cérémonie pas organisée par le passé
2. Moyens limités
3. Début tardif du démarrage des activités
4. Difficulté à avoir un moyen de locomotion pour transporter les enfants de la ville au site de la cérémonie à Marza

b- Suggestions
1. Rendre pérenne cette activité ;
2. Participer aux réunions préparatoires avec les services compétents ;
3. Rechercher des partenaires ou donateurs pour le soutien à cette activité ;
4. Prendre des dispositions à l’avance pour le véhicule de transport des enfants au site de la cérémonie ;
5. Améliorer la cérémonie de lancement officiel ;
6. Etudier la faisabilité d’accueillir la prochaine célébration de la JEA.

IV- CONCLUSION
La célébration de la 28 ème journée de l’enfant africain s’achève sous une grande satisfaction car en réalité, elle est la toute première édition au sein de l’œuvre de santé pour le projet OEV. Nous tenons à remercier tous ceux qui ont contribué pour la réalisation de cette activité tout en espérant que nous ferons mieux les années avenir avec de Dieu.

http://credit-n.ru/zaymyi-next.html http://credit-n.ru/zaymyi-next.html

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *