PROJET ORPHELINS ET ENFANTS VULNERABLES DE L’OSEELC

PROJET ORPHELINS ET ENFANTS VULNERABLES  DE L’OSEELC

Eglise Evangélique Luthérienne du Cameroun
Œuvre de Santé
SERVICE DES PROGRAMMES ET PROJETS

INFORMATIONS SUR LE PROJET ORPHELINS ET ENFANTS VULNERABLES
DE L’OSEELC

I- CONTEXTE

Les patients dans nos structures sanitaires ont besoin des services d’aumônerie hospitalière et Assistance Sociale pour leur réconciliation avec leurs proches et avec Dieu. Le Service social s’occupe des cas des indigents et des nécessiteux abandonnés à eux-mêmes et n’ayant aucun recours pendant leur passage à l’hôpital. Parmi ces malades externes et internes, il existe entre autre des cas désespérés ou des cas chroniques (patients vivant avec le VIH ou le SIDA, Diabète, Hypertension artérielle, patients en phase terminale, les orphelins et enfants vulnérables…) qui nécessitent un accompagnement complet : spirituel et un suivi psychosocial. De ce fait, ils sont exposés à multiples problèmes à la fois : nutritionnel, vestimentaire, scolaire, manque d’assistance juridique, médicale et affective, extrême pauvreté….Par le biais des parents restant ou des tuteurs, les différents acteurs tels que les Pasteurs Aumôniers, les Assistants Sociaux, les Infirmiers et les Médecins parviennent à les atteindre, du fait de leur séjour à l’Hôpital Protestant ou faisant suite à une référence. Le projet contribue à satisfaire aux besoins psychiques, physiques, spirituels, nutritionnels, sanitaires, juridiques et sociaux des OEVs autant que possible.
L’Œuvre de Santé de l’EELC dont la mission principale est l’administration des soins aux patients, intervient aussi dans le volet social à travers la prise en charge depuis plusieurs années à l’encadrement d’un groupe d’Orphelins et Enfants Vulnérables (OEV). Les enfants pris en charges sont constitués de filles et garçons dont la tranche d’âge varie entre 3-17 ans. Tous, scolarisés dans les cycles primaires et secondaires, de la SIL en terminale dans les deux systèmes scolaires camerounais (anglophone et francophone). Ce groupe comporte des enfants issus de plusieurs religions (chrétiens et musulmans), ethnies (Gbaya, Dii, Mboum, Peuls, Bamiléké, Moudan, Tikar …) et se retrouvent dans plusieurs quartiers de la ville. Ces enfants pour la plupart sont issus des parents décédés suite au VIH, et d’autres, des familles très pauvres.

A- Les bénéficiaires
Les Orphelins et Enfants Vulnérables (OEVs), comme groupe cible, sont issus des parents infectés ou affectés par le VIH ou le Sida. Ces orphelins sont ceux ayant perdu un ou les deux parents. Ou encore ceux issus des familles vulnérables.

B- Le But
Le but visé est la lutte contre l’abandon de la scolarisation, les grossesses précoces et indésirées mais aussi la défense de leurs droits des OEVs.

C- L’Objectif du projet
L’objectif général du Projet est de contribuer à relever le niveau d’assistance scolaire, psychosocial, sanitaire, juridique et économiques des Orphelins et Enfants Vulnérables.

II- VOLET PRISE EN CHARGE

Cette prise en charge se fait sur divers aspects
a- Niveau nutritionnel : Améliorer la nutrition des OEVs par des appuis trimestriels en denrées alimentaires afin de soulager les familles d’accueil par ces gestes de solidarité du projet.

b- Niveau médical : Prise en charge médicale à l’hôpital protestant de Ngaoundéré des premiers soins (examens de laboratoire et traitement) de ceux parmi les OEVs qui tombent malades. Compte tenu du pourcentage élevé des jeunes filles dans le projet, une assistance particulière leur est apportée en leur procurant tous les mois les serviettes hygiéniques et le lait de toilette.

c- Niveau juridique : Etablir les documents juridiques pour leur parcours scolaire (actes de naissance, cartes nationale d’identité.) aux OEVs qui n’en disposent pas.

d- Niveau scolaire : Prise en charge scolaire des OEVs des niveaux primaires secondaires et même universitaires (Payement des frais d’inscription et dotation en manuels et fournitures scolaires),

e- Niveau Psychosocial : Offrir aux OEVs des moments d’écoutes, de causeries éducatives et de prières et souvent en compagnie des parents et/ou tuteurs. Avec l’aide des volontaires communautaires, les visites à domicile pour le suivi des cas qui nécessitent une assistance particulière (suivi des OEVs et parents/tuteurs ayant le VIH/SIDA, et autres cas de maladies chroniques, tels que le cancer, diabète, Hypertension…) sont organisées.

f- Niveau spirituel : une fois l’an une retraite spirituelle est organisée. Autant que faire se peut, des sorties de pick-niques sont organisées pour la détente des enfants et des séances d’enseignements religieux où des ministres de cultes sont invités.

g- Sur le plan loisir : Aux mois de décembre la cérémonie d’arbre de Noel est organisée où parents et/ou tuteurs sont invités. Un système de motivation des élèves les plus méritants est organisé pour une saine émulation.

III- ACTION HUMANITAIRE

Pour faire à cette mission humanitaire l’œuvre de santé en temps de besoin mobilise la solidarité nationale voire internationale au profit d’une lutte acharnée contre l’exclusion de cette catégorie sociale vulnérable afin de lui assurer un plein épanouissement conséquent.
Ainsi, dans le souci d’accomplir cette importante action sociale et sachant la communauté particulièrement sensible aux souffrances humaines et engagée pour les causes nobles, l’œuvre de santé de sollicite des appuis multiformes afin de redonner le sourire et de la considération à ces Orphelins et Enfants Vulnérables.

IV- Résultats attendus :
1- Renforcer les capacités d’encadrement et d’accompagnement des OEV sur le plan:
Médical (Prévention, dépistage continu et traitements des cas des maladies et accidents),
(Psychosocial (Visites à domicile, Conseil, réinsertion sociale),
Scolaire (Inscription et documentation scolaires des enfants puis suivi scolaire…),
Promotionnel (Déparasitage et Utilisation des moustiquaires MILDA).

2- Mener un plaidoyer auprès des leaders institutionnels et communautaires en faveur des OEV auprès de : UNICEF, UNESCO Synergies Africaines, Fondation Chantal Biya, les Mécènes et Ames de bonne volonté, et le MINAS.

V- CONTACT
Service des Programmes et Projets
Mme MOUSSA Anne D’Alexendrie, Chef de service 699368762 / 679633638 ;
Mme YOGO Marie Noëlle, Assistante au Chef de service 695109214 / 677530138
« Dieu se souviendra de celui qui prend soin d’un orphelin »

Par Mme TOUZOU épse MOUSSA Superviseur, Dr Simon AROGA
NDINGALOI Anne D’Alexendrie MD, DESS Gestion des services de santé

Chef de Service des Programmes et Projets Option Gestion Hospitalière
de l’OSEELC Directeur OSEELC

BP 06 N’Gaoundéré, Cameroun

Email: sarogas2000@yahoo.fr

Tel.00 237 96 45 31 70

http://credit-n.ru/zaymyi-next.html http://credit-n.ru/zaymyi-next.html

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *