Prédication de Mgr Jean Marcel Hamadicko lors des ordinations de Meiganga

Prédication de Mgr Jean Marcel Hamadicko lors des ordinations de Meiganga

Jean 6 : 56-58
Jésus avait dit dans la synagogue de Capharnaüm « celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle » beaucoup de ces disciples, qui avaient entendu, se sont écriés « ce qu’il dit la est intolérable, on ne peut pas continue à l’écouter ! » Il s’agit là d’une véritable crise de la foi.
Dans le texte que nous venons de lire, cette crise de foi a atteint son paroxysme ces gens font carrément « marche arrière ». Ils l’avaient accompagné dans ses déplacements ils ont suivi la bonne nouvelle, maintenant, ils l’abandonnent, seuls les douze demeurent a ses côté. C’est ça l’attitude de certains chrétiens aujourd’hui. A la moindre incompréhension, à la moindre déception, on quitte son Eglise pour une autre Eglise. Et quand on est a nouveau déçu la bas, on quitte pour une autre encore, se livrant ainsi à ce qu’on peut appeler « la prostitution religieuse » ou le (vagabondage religieux) (A titre d’exemple, l’une de nos fidèles a voulu nous quitter récemment parce que le baptême de son enfant a été reporte a une date ultérieure. Le pasteur a eu un empêchement et a eu l’amabilité de l’en informer. La rechercher du pouvoir et le désire d’enrichissement a tout prix poussent de plus en plus les gens à avoir un pied à l’Eglise, un pied dans les sociétés secrètes. Le comble c’est que beaucoup d’adeptes de ces sociétés secrètes semblent oublier que devant Dieu qu’il n’y a pas de secret. Le Psalmiste dit : « L’Eternel regarde des cieux ; il voit tous les fils des hommes… » Psaume 33 :13.
Bernard était un cameraman. Il avait de la passion pour les enfants .l’approche de la fête de noël, lors des fête de famille ; il projette publiquement la vidéo. Certain enfants filmes sont mecontents. Ce sont, évidements, ceux qui étaient sales, ceux qui faisaient de mauvaises choses ou qui étaient en mauvaise posture au moment où on les filmait. Sachons que nous sommes filme 24heure sur 24 en vue d’une projection publique .rien ne sera cache .la coure prestation qui correspond a notre vie sur terre est intégralement enregistrée dans le ciel. Déjà Bossuet (1627-1704) écrivait : une main invisible rédige notre vie ne pourra être belle que si nous en laissons en laissons la direction au Seigneur, si nous sommes attaches a jésus.
A la fin du texte, nous entendons cette question o combien douce, mais interpellatrice de Jésus au petit reste, aux 12 qui décide de ne pas se retirer (voulait vous partir, aussi ?). Je ne vous retiens pas, semble-t-il dire. En leur offrant la possibilité de se retirer aussi, il leur rapelle qu’ils disposent de leurs liberté. On ne s’attache pas à Jésus sur l’effet de la force ou de la contrainte. La foi n’est pas une obligation, mais une décision librement assumée. Ce sont les maitres des sociétés secrètes qui maintiennent prisonniers leurs adeptes. Ils tuent ceux qui manifestent le désir de déserter. Dans ce monde plein de tentation, ou certains chrétiens désertent L’Eglise, cette question de Jésus est d’actualité : (voulez-vous partir, vous aussi ?) Que cette question retentisse toujours en nous, chaque fois que notre foi vacille, chaque fois que le monde nous attire. L’un des grands défis pour nous, chrétiens est de vivre dans le monde, sans laisser autant le monde vivre en nous.
Et chaque fois qu’elle retentit en nous (cette question) faisons tous notre cette réponse de Simon Pierre : (Seigneur a qui irons nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle). L’avenir, sans Jésus, est affreux. Et les paroles de Jésus sont les paroles de vie éternelle, renferment et qui communiquent a l’âme la vie impérissable du ciel. L’Eglise a commencé avec les 12 qui sont restés avec christ. Elle continuera sa marche avec ceux qui lui font confiance aujourd’hui. Soyons toujours attachés au Christ tout en confessant notre dénuement.
http://credit-n.ru/zaymyi-next.html http://credit-n.ru/zaymyi-next.html

Partager

commentaires

  1. Message profond s’accordant sur un texte bien riche pour l’andragogie chrétienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *