A la découverte du Centre de Logistique et de Maintenance de l'EELC

A la découverte du Centre de Logistique et de Maintenance de l'EELC

Centre de Logistique et de Maintenance

Renforcer les prestations et fidéliser les clients en interne et externe

Créée en 1966 à Ngaoubéla puis transféré à Ngaoundéré en 1976, le Centre de Logistique et de Maintenance (CLM) de l’Eglise Evangélique Luthérienne du Cameroun (EELC) est une structure technique qui a pour but global d’offrir aux acquéreurs en interne et en externe un service de qualité dans des domaines variés : menuiserie bois, menuiserie métallique, maçonnerie, bâtiments et toitures. Face aux difficultés de gestion, cet établissement ferma ses portes en 2008 au grand désarroi de ses clients. Sur décision N°089 de feu Mgr Dr Thomas Nyiwé autorisant la réouverture du centre, il été recommandé que les activités soient relancés pour une période d’essai de six mois. Monsieur Plong Gouroudja est le directeur technique et opérationnel : « il était question pour nous d’avoir un objectif claire, basé sur la rentabilité maximale des activités et pour se faire, nous étions tenus de réorganiser les services, regagner la confiance des anciens clients, tisser un partenariat avec les fournisseurs, suivre de très près les activités, rechercher les marchés et renforcer les prestations » déclare-t-il.

Equipements et activités

En plus de son personnel qualifié, le Centre de Logistique et de Maintenance (CLM) a un équipement remarquable, six machines lourdes, poste soudure, scie sauteuse, défonceuse, rabot, ciseau à bois, meule, marteau…Cette structure mène plusieurs activités et prestations à savoir la confection des meubles en bois et métalliques, plan des bâtiments et chapelles, peinture des bâtiments, vernissage des meubles, pose des toitures dans toutes les régions. A propos, le responsable du centre affirme : « Nous tenons à noter que, tous les marchés qui ont été confié au centre logistique et de maintenance de l’EELC, ont été réalisés et livrés. Nous avions respectés également l’exigence solidité-qualité qui nous a été demandé dans l’exécution de ces travaux ».

Perspectives

Pour les jours avenir, le Centre de Logistique et de Maintenance (CLM) compte offrir aux clients que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de l’EELC, un service de qualité dans leur domaine de compétences pour les fidéliser. Sur le plan technique, il y a eu la mise sur pied des séances de partage de savoir-faire entre le personnel, le recrutement des temporaires pour des tâches appropriés et surtout la polyvalence du personnel permanent. Pour Roger Djomo l’un des collaborateurs, « le centre doit encore recruter les techniciens compétents pour que le travail avance normalement et sérieusement » Durant plusieurs années, le centre a perdu plusieurs marchés à l’intérieur de l’Eglise à cause du prix élevé des prestations de service. Mais Monsieur Gouroudja Plong, directeur du dit centre rassure « Malgré les difficultés multiformes, nous avons revu systématiquement nos prix à la baisse tout en maintenant l’aspect qualité. En réalité nous voulons redonner une belle image à notre structure et gagner à jamais la confiance de nos clients».

Rév. Patrick Serge Teneku
Journaliste/Rédacteur en Chef EL
http://credit-n.ru/zaymyi-next.html http://credit-n.ru/zaymyi-next.html

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *